AccueilAccueil  Site  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma (très grande) passion

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 24 Jan 2010 - 18:43

Merci les filles ^^

Cindy, je veux une photo!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
Alexia
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2500
Age : 23
Localisation : Var (83)
Date d'inscription : 21/08/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 24 Jan 2010 - 18:56

De rien Layelly =)
Je suis une très grande lectrice donc tu peux compter sur moi
Revenir en haut Aller en bas
http://route-a-sens-unique.skyrock.com
ghirlandaio
Vox Habitué
Vox Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes (38)
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Sam 30 Jan 2010 - 14:32

Ah oui au fait sur le site http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=86562 j'ai écris un message sur ton livre d'or en décembre, c'est juste pour dire
Revenir en haut Aller en bas
http://ghirlandaio.skyrock.com/
An@ïs
Vox Musicien
Vox Musicien
avatar

Féminin Nombre de messages : 1058
Age : 23
Localisation : Touluse (31)
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Sam 30 Jan 2010 - 17:22

Moi aussi, je ferais de la pub.
Revenir en haut Aller en bas
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Sam 30 Jan 2010 - 18:59

Oui, j'avais vu ^^

Merci Anais, c'est vraiment très gentil ^^ on verra quand je l'aurais publié

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
An@ïs
Vox Musicien
Vox Musicien
avatar

Féminin Nombre de messages : 1058
Age : 23
Localisation : Touluse (31)
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Sam 30 Jan 2010 - 20:15

Ok. de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Gabi
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 24
Localisation : Toulouse-Bordeaux-Paris
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Sam 30 Jan 2010 - 22:20

ALLO LAYELLY , COMBIEN DE FOIS DEVRAIS-JE LE REPETER MON COEUR ! : JE VEUX TON BOUQUIN ECRIT EN ENTIER DANS MA BOITE MAIL QUE JE PUISSE TE TRANSFORMER EN STAR DU SHOW BIZ !
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 5515
Age : 23
Localisation : Longeville-Lès St Avold
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Sam 30 Jan 2010 - 22:23

T'es sérieux ? tu pourrai vraiment faire ça ?
Je pense pas.. Il faut de l'argent pour ça.. Serte, tu en as, mais franchement, le dépenserai tu pour que Layelly puisse publier son bouquin ? J'en doute..
Mais après.. Si tu veux le faire, je suis tout coeur avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xx-toi-cliick.skyblog.com
Gabi
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Masculin Nombre de messages : 175
Age : 24
Localisation : Toulouse-Bordeaux-Paris
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 31 Jan 2010 - 10:20

Je suis pas editeur Cindy Smile Je connais juste des gens et les procedures a suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Hedwige
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2479
Age : 25
Localisation : Pas loin de chez Etienne !
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 31 Jan 2010 - 10:29

Oui mais encore faut-il qu'ils soient d'accord, car les connaitre ne donne pas la possibilité de prendre la décision à leur place !

De toute maniere, Layelly ne compte pas les publier dans l'immédiat, elle a encore du temps devant elle pour se préoccuper de l'éditeur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cindy
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 5515
Age : 23
Localisation : Longeville-Lès St Avold
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 31 Jan 2010 - 19:32

Je sais que t'es pas éditeur -__-'

Bref hein,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xx-toi-cliick.skyblog.com
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 11:43

Tant qu'à faire, je vais vous poster le prologue de ce que je suis en train d'écrire en ce moment :
_____________________________________________________________________

"Vous devez savoir que votre ami est sûrement dans un monde meilleur à l'heure qu'il est."
Ce fut la dernière phrase qu'elle nous adressa. Dans un geste sec et raide, elle se leva de sa chaise, se dirigea vers la porte et l'ouvrit. Nous n'échangeâmes pas un regard, mais nous nous levâmes d'un même mouvement, et nous sortîmes, tels des automates. L'escalier que nous descendîmes lentement n'avait d'écho que nos pas lourds. Aucune larme n'avait pointé le bout de son nez, nous étions trop abasourdis pour nous rendre vraiment compte. Comment cela était-il possible?

Je me retournai et observai Mme Barnez, qui nous regardait nous en allez. Son visage froid ne semblait pas le moins du monde troublé par ce qu'elle venait de nous dire. C'était une femme rigide, comme on pouvait aisément imaginer les professeurs dans les écoles cinquante ans plus tôt. Et c'était vrai qu'elle dirigeait notre lycée d'une main de maître. Mme le proviseur. Pourtant, lorsqu'elle referma la porte, je cru distinguer l'ombre d'une larme déferler sur sa joue.
Ses dernières paroles résonnèrent soudain dans ma tête. "Votre ami est sûrement dans un monde meilleur". "Mais qu'est-ce que tu en sais? Ca t'arrange de penser ça, mais en réalité, tu n'en sais absolument rien!" J'avais envie de lui hurler ces phrases, mais aucun son ne sortait de ma bouche. A mesure que nous avancions, la réalité reprenait le dessus. Les mots - enfin - arrivaient au cerveau. Ils affluaient même, trop nombreux. La vérité me plantait comme un coup de poignard dans le cœur. Je ne pu que m'écrouler sur les marches en sanglot.
Eux, ils s'étaient arrêtés. Kathy s'assied à côté de moi. A travers mes larmes, je ne vis pas qu'elle aussi pleurait, mais j'entendais sa respiration saccadée.

Finalement, nous sanglotâmes tous, assis là - par terre - dans cette cage d'escalier sale de notre lycée, dans les bras les uns des autres. La sonnerie de fin des cours retentit sans que nous bougions. Les élèves passaient devant nous, allant et venant, nous maudissant de prendre autant de place. Quelques uns nous pointaient du doigt - surpris - certains même, riaient.
Le cours suivant commença. Et nous étions toujours là, à pleurer, sans dire un mot. Un rayon de soleil, soudain, sortit de derrière un arbre et me frappa au visage. Je levai la tête vers lui et ferma les yeux. Mes sanglots n'étaient plus que de simples larmes, mais la douleur, lancinante et profonde, ne s'en irait sûrement pas de sitôt.
"Mon dieu Thomas, mais pourquoi? Que s'est-il passé dans ta tête? Tu dois bien rire de nous voir tous, là, en train de pleurer. Tu dois nous trouver ridicules."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 17:51

N'hésitez pas à commenter, à critiquer ^^
Je préfère faire des double post pour couper mes chapitres plutôt que d'éditer, ça sera plus clair comme ça ...
_____________________________________________________

Chapitre 1

La nouvelle de la mort de Thomas s’est rependue très vite au lycée. Étrangement, il n’y a que nous qui avons été surpris.
Pourquoi? Parce que notre ami avait choisis de ne pas se plier aux règles qu’imposait notre école catholique. Il voulait être lui-même et avait trouvé un style qui le définissait parfaitement. En ajoutant à cela les préjugés d’adultes ignorants et de lycéens élevés dans la pure tradition chrétienne, les gens étaient parvenus à la seule conclusion possible pour eux : il était gothique, donc il était suicidaire. Ben voyons!

A vrai dire, notre petite bande était plutôt mal considérée ici. Nous n’avions rien fais de franchement répréhensible mais nous étions né dans des familles catholiques pure et dure, comme il y en a tant dans notre petite ville campagnarde. La plupart d’entre nous n’avaient jamais osé vraiment s’affirmer avant notre rencontre.
Bien sûr, on se connaissait avant. Mais uniquement de vue, jamais nous ne nous étions parlé. Et puis il y a eu Thomas. Lui, c’était un vrai rebelle. Ses parents s’étaient tués dans un accident de voiture et il avait du venir ici vivre avec ses grands-parents. Mais il n’était pas comme nous. Il venait de Paris. C’était un oiseau de nuit. Son comportement plus disciplinée en sortie et en concert qu’en cours avaient fortement décidé ses grands parents à le mettre dans une école privée.
Et il ne s’y sentait vraiment pas à l’aise. Thomas ne rêvait que de repartir d’ici et de se trouver un petit boulot pour - enfin - être indépendant.
Ces idées, totalement nouvelles pour nous, avaient révolutionné notre vision du monde.

Nous nous sommes rencontrés en classe de quatrième. Lui, il était nouveau et tout le monde avait essayé de l’intégré et de le mettre à l’aise. Mais son caractère et sa vision du monde peu commune avaient fais fuir la plupart de nos camarades qui se contentaient finalement d’une ignorance polie à son égard. Pas nous. Nous avions tout de suite été attirés par son monde, son univers et ses idées. C’était comme le déclic que nous avions toujours chercher. De l’admiration, nous en avions sans limites pour lui. Mais ça le faisait rire plutôt qu’autre chose, parce qu’il ne comprenait pas pourquoi nous agissions ainsi. Il nous a cependant aidés à découvrir qui nous étions. Il a su trouvé en chacun de nous la petite flamme qui cherchait à s’exprimer. Petit à petit, nous nous sommes affirmé. Et cela s’est vu dans les vêtements que nous portions ou dans la musique que nous écoutions.

Ces changements ont tout de suite été mal vus dans notre entourage. Pour eux, Thomas nous manipulait. C’est pour cela que, bien vite, nous fûmes séparés. Qu’importe, nous avions le temps des récréations, de la cantine ou de l’étude pour nous retrouver. Sans parler de ces longues heures en dehors du lycée, passées assis sur la pelouse du parc d’en face, à discuter. Les gens jugeaient bien mal notre ami. Son côté gothique était juste une façon de s’assumer. Il était celui d’entre nous qui, au fond, était le mieux dans sa peau.
Il riait souvent de nos plaisanteries et savait très bien nous conseiller. Thomas n’avait pas été très assidu en cours quand il était à Paris, ce qui lui avait valu deux ans de retard. Mais entre nous, nous nous en moquions. Au contraire, cela avait contribué à l’image de grand-frère qu’il avait pour nous.

Parce que si les autres ne le voyaient que comme un rebelle dérangeant qui ne souhaitait que provoquer tout le monde, nous, nous savions qu’il était différent.
Thomas avait un cœur en or. Combien de fois nous avait-il aidés? Impossible à dire. Mais ce n’était pas que pour des choses insignifiantes.

Il avait de nombreuses fois défendu Apolline et s’était même battu quelques fois. Pas toujours à arme égales, il avait gardé une cicatrice sous l’œil gauche, souvenir de sa rencontre avec un couteau. Cette blessure ne semblait pas l’avoir gêné outre mesure mais elle s’était vraiment sentie coupable, presque au point de s’en rendre malade. Il avait du user de toute sa douceur pour arriver à la calmer.

Il y avait eu Axel aussi. Il avait eu des ennuis avec Charles, un étrange jeune homme d’environ vingt-cinq ans qui traînait dans notre village. De la mauvaise graine, comme disait nos parents. Mais je crois bien que ça allait plus loin. Charles essayait de s’attirer la sympathie des adolescents et leur proposait de la drogue. Thomas eu du mal à sortir Axel de là. Il passa des jours entiers chez lui pour essayer de le faire décrocher. Et dès qu’il avait envie de recommencer, Axel l’appelait et il venait. Ils ne faisaient pas quelques choses de spécial, ils se contentaient juste de parler. Cela arriva souvent que Thomas quitta le groupe pour le rejoindre et l’aider. Car pendant la période où il était sous l’influence de Charles, il ne venait pas avec nous. Je crois qu’Axel avait trop honte de lui.
Tout cela remontait bien à deux ans. Maintenant, nous étions en première, mais peu de choses avaient changé. Thomas était toujours notre grand-frère, notre référent et, même si nous avions appris à vivre par nous même, nous avions toujours besoin de lui.

En plus de Thomas, notre groupe comptait cinq membres. La plus jeune était Kathy. Kathy Chavrier était fille de paysans. Sa mère avait quitté son père il y a longtemps déjà et elle avait grandis seule avec ses deux grands frères. Cette forte présence masculine lui avait laissé un caractère fort. Elle s’occupait de la plupart des tâches que sa mère aurait du remplir sans trop rien dire.
Mais elle avait des idées bien loin de la ferme ou des animaux. C’était une révolutionnaire. Comme la plupart d’entre nous, elle rêvait de pouvoir changer le monde. Elle avait commencé à s’intéressé à la politique mais aucun Parti ne lui convenait vraiment. C’était une jeune fille assez grande, mince, les cheveux châtains clairs, les yeux marron, et le visage constellé de tâches de rousseur.
A sa façon et à son style, elle ressemblait beaucoup aux anciens hippies. Kathy était très intelligente et apparaissait souvent dans le trio de tête de classe. Le premier, immanquablement, était Thomas. Car s’il avait redoublé deux fois faute d’être attentif, voir même présent, en cours, il pouvait vraiment être brillant quand il le souhaitait.

La seconde fille de notre troupe était Apolline Blondel. C’était une adolescente assez particulière. Elle était de petite taille, à peine un mètre cinquante pour ses seize ans, et avait les cheveux châtains et les yeux verts. Elle, qui avait souvent la tête dans la lune, possédait un caractère enjoué et toujours positif. Toujours gaie, joyeuse, elle riait volontiers aux plaisanteries de Thomas. Elle s’était découvert une véritable passion le jour où elle ouvrit un manga. Cela dépassait l’achat de ces bandes dessinées ; il lui fallait plus. Et bien vite, les gens s’étonnèrent de croiser dans la rue une jeune fille tout droit sortie de ces livres.
Apolline avait subis beaucoup de moquerie, voir même des coups et Thomas la défendait du mieux qu’il pouvait. Il l’aimait beaucoup. A chaque fois que notre lycée organisait des soirées dansantes, c’était elle qu’il invitait. Et elle en était ravie. Je crois bien qu’Apolline, comme Kathy, en était éperdument amoureuse.

Un des garçons de notre bande se nommait Axel Lemaire. Blond aux yeux bleus, grand et chétif, il idolâtrait Thomas. A tel point qu’il avait tout fait pour lui ressembler. Il a adopté le style gothique et a pris une couleur de cheveux sombre. Bien sûr, il n’a jamais avoué la vraie raison de son changement, mais c’était presque évident. Axel était d’un naturel timide et influençable. Il lui fallait un modèle.

Jérémy Morel, un autre garçon du groupe, brun aux yeux bleus, était plutôt costaud car très gourmand. Il avait toujours été ainsi et beaucoup de gens se sont moqués de lui. Surtout qu’il adorait cuisiner et avait beaucoup de mal à assumer sa passion. Il avait grandis avec ses quatre sœurs et sa mère, ce qui l’avait pas mal influencé. Mais à côté de ça, Jérémy avait un don inné pour la musique. Qu’on lui présente un violon, une flûte traversière ou un piano, il en tirait des notes incroyables. Mais il était lui aussi très timide. Pire qu’Axel, il était vraiment renfermé et avait même du mal à regarder Thomas dans les yeux. La première fois qu’il le fit, cela faisait presque six mois que notre troupe existait. Pourtant, Jérémy devenait quelqu’un d’autre quand il parlait de cuisine ou de musique. Il avait la passion dans les yeux et dans la voix. Physiquement, c’était le seul d’entre nous à ne pas avoir adopté un style particulier.

Moi? Je suis le dernier garçon du groupe. Mes parents m’ont donné le doux nom de Clotaire. Clotaire Garnier, c’est ainsi que je m’appelle, et je déteste ça. Tellement que, bien vite, Thomas et les autres m’ont appelé Clo. De taille moyenne, de corpulence moyenne, brun aux yeux marrons, je me fondais plutôt dans la masse. Jusqu’à ce que je découvre la musique métal grâce à notre chef. Et même si lui n’écoutait pas vraiment ce genre de disques, j’ai totalement adoré et cela s’est vite ressentit dans ma façon de m’habiller. Je ne pense pas être timide, mais je dois avouer que j’ai toujours été assez naïf. Les autres se sont souvent amuser à me faire croire des choses. Sauf Thomas. Lui nous regardait en souriant.

Voilà, notre bande, c’était ça. Kathy, Apolline, Axel, Jérémy et moi. Et bien sûr Thomas. Celui qui nous a toujours apprécié, aidé, conseillé, notre guide, notre chef, notre grand frère, notre Thomas.
Et maintenant … maintenant il était mort.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 17:54

Si vous aimez, j'essayerais de vous mettre le chapitre 3 avant de partir jeudi ^^

____________________________________________________

Chapitre 2

Les jours avaient passés, longs et angoissants, depuis ce jour et étaient devenus des semaines puis des mois. Trois mois. Au lycée, dans le village, on avait oublié Thomas. L’incident, comme il l’appelait, était clos. Pour eux. Mais c’était bien loin d’être de l’histoire ancienne à nos yeux. Notre ami était toujours présent dans nos mémoires et dans notre cœur, là où il ne pouvait mourir. Parfois, nous croyions entendre sa voix dans un des couloirs de notre école, d’autres fois nous nous attendions même à la voir surgir de nulle part, lui, son éternel sourire et ses yeux malicieux.

Mais force était de constater qu’au bout de trois mois, nos illusions, même si elles étaient encore là, ne pouvaient se réaliser. Nous savions tous que Thomas ne reviendrait pas, que c’était finis, et rien qu’à cette pensée, nous avions mal au cœur. Je crois bien que c’est la principale raison qui nous a fait nous séparer.
Car notre groupe avait finis par éclater. Celui qui avait craqué le premier, et bien vite malheureusement, ce fut Axel. Il avait perdu son mentor, son repère, il était seul et désemparer. Alors il avait fait bêtises sur bêtises. Cigarette, drogue, alcool, et même automutilations tout y était passé. C’était la descente aux enfers pour lui et nous avions tenté de l’aider comme nous avons pu. Mais dans le même temps, il s’était replié sur lui-même et nous ignorait de plus en plus.
Ensuite il y eu Kathy et Apolline. Elles, que nous apprécions tous, avaient toujours tolérés que l’autre soit aussi amoureuse de Thomas. Mais la mort de ce dernier avait fait ressurgir des rancœurs cachées et la dispute, violente et inattendue, avait éclatée. Le résultat avait été le même pour chacune d’entre elles : à cran, elles s’étaient isolée de tous, y compris des garçons du groupe.
Alors Jérémy et moi n’étions plus que tous les deux et nous nous soutenions mutuellement. Pour ne pas tomber dans la solitude voire la dépression, nous nous retrouvions le plus souvent possible et nous faisions de plus en plus de sorties. Musées, cinéma, promenades … nous trouvions toujours une excuse pour nous occuper et pour ne pas parler ni de la mort de Thomas, ni de l’anéantissement total d’Axel, ni même de la dispute d’Apolline et Kathy.
Jérémy était finalement devenu mon meilleur ami et je crois qu’il me fallait bien ça pour ne pas sombrer dans la folie.
Et même si nous nous parlions tous plus ou moins de temps en temps, à partir de cet instant, ce ne fut plus jamais pareil dans notre groupe. Enfin c’est ce que je croyais car un jour, les choses changèrent du tout au tout …

C’était la rentrée après les vacances de pâques. Nous avions finis la première journée de reprise et - une fois n’est pas coutume - nous sortîmes du lycée tous les cinq ensembles, Kathy et Apolline s’ignorant joyeusement. En réalité, Jérémy discutait avec Apolline, et moi avait Kathy. Axel se contentait de nous écouter parler sans jamais rien ajouter aux conversations.
Mais soudain, il s’immobilisa. Nous, qui avions fait quelques pas avant de nous apercevoir, nous retournâmes vers lui, surpris. Nos regards interrogateurs ne le firent pas réagir, bien au contraire il nous ignora, nous dépassant et avançant droit devant lui.
A dire vrai, je ne l’avais jamais vu comme ça, du moins pas depuis la mort de Thomas. Un léger sourire s’était formé sur ses lèvres. Nous le suivîmes et sûmes vite où il allait. Ou plutôt vers qui il se dirigeait.
«Axel? Axel, c’est toi n’est-ce pas? Je reconnaîtrais ton pas et ton odeur entre milles!
_ Bonjour toi! Ça faisait un moment!
La voix d’Axel, enrouée après de longs moments de silence et de solitude, nous surpris. Jérémy, qui était à ma gauche, me glissa discrètement à l’oreille:
_ Waouh! Tu as vu comment elle est belle!
A vrai dire non je ne pouvais pas observer la jeune femme car Axel me bouchait la vue. Alors prudemment, je me glissai sur la droite. Et je la vit.

Belle aurait été un euphémisme. Elle était vraiment magnifique, il faut le reconnaître. Ses longs cheveux blonds ondulés brillaient avec l’éclat du soleil. Ils étaient détachés et le vent s’amusait à les faire danser autour de son visage et de son corps frêle et délicat. Elle avait le teint clair et soyeux et les lèvres d’un rose exquis. Elle me fit bien vite l’effet d’être une poupée de porcelaine qui pourrait se cassée à tout moment. Et cette impression était renforcée par son handicap. Elle avait des yeux magnifiques aussi, gris pâles mais vite de toute étincelle de vie. Nous le comprîmes bien vite à ses gestes et à son regard perdu dans le vite : elle était aveugle.
_ Axel dis moi, j’ai cru entendre que tu n’étais pas seul.
_ Oui, c’est exact. Je suis avec les autres amis de Thomas.
Les autres amis de Thomas? Cette fille le connaissait donc?
_ Magnifique, ça tombe très bien! Vous êtes tous là? Kathy, Apolline, Jérémy et Clotaire?
Nous acquiesçâmes chacun notre tour à voix haute, ce qui eu l’air de la ravir. Son sourire était vraiment magnifique, enchanteur, si spontané et tellement attirant que l’on avait nous aussi envie de sourire sans réellement savoir pourquoi.
_ Laquelle parmi vous est Apolline?
_ C’est moi
_ Approche, viens …
Elle lui fit signe d’avancer, ce que notre amie fit. L’inconnue pris le visage d’Apolline entre ses mains et le toucha, pour avoir une idée de ce à quoi elle ressemblait. Un sourire se dessina à nouveau sur ses lèvres.
_ Thomas avait raison, tu es vraiment jolie.
Apolline haussa les sourcils, visiblement surprise. Nous l’étions tous à vrai dire, y compris Axel. Car s’il avait l’air de bien connaître la jeune femme et qu’il tenait pour acquis qu’elle connaissait notre défunt camarade, il ne s’attendait pas à une telle remarque. Celle-ci ravie d’ailleurs notre amie, qui avait toujours eu un faible pour Thomas. Mais maintenant qu’il n’était plus là, c’était trop tard …
_ Kathy, est-ce que tu pourrais venir aussi?
L’interpellée obéit et l’inconnue répéta ses gestes. Elle s’attarda sur la cicatrice qu’elle avait à la joue gauche, souvenir d’un accident lors d’un travail à la ferme.
_ Il avait raison, toi aussi tu es très jolie.
Nous fûmes encore plus surpris par cette réflexion. Thomas n’était pas du tout du genre expansif, à dire quel était son genre de fille ou même tout simplement à séduire. Sur tout ce qui concernait ses sentiments propres, amitié mis à part, il avait toujours été très secret. Kathy, sous son charme elle aussi, fut enchantée de ses paroles, mais beaucoup moins Apolline. La rancœur, qu’il y avait entre elles et qui semblait avoir disparus depuis notre rencontre avec cette étrange jeune fille, revint d’un seul coup.

L’inconnue sembla le sentir bien qu’elle ne put voir leurs visages.
_ Il vous aimait beaucoup toutes les deux vous savez. Il vous appréciait tous énormément en fait. Je crois qu’il n’aurait pas aimé vous savoir fâcher les uns avec les autres, ou même juste diviser. En sa mémoire, vous devriez vous réconcilier et oublier vos différents.
Et elle avait raison. Nous le savions tous. Mais le pas était peut-être trop dur à faire. Alors nous ne bougeâmes pas et nous restâmes à la regarder avec des tonnes de questions en tête : Qui était-elle donc pour connaître autant notre Thomas? Sa petite amie? Pourquoi ne nous l’avait-il jamais présenter? A cause de son handicap? Pourtant ça ne gênait visiblement aucun d’entre nous. Par jalousie? Peut-être. Pourquoi pas. C’est vrai qu’elle était belle, et bien qu’elle semblait plus jeune que nous de deux ans, elle était vraiment attirante. Mais Thomas nous faisait confiance. Enfin à ce qu’il me semblait. Comment en être sûr?
Pris dans mes réflexions, je n’entendis pas qu’elle m’appelait. Ce fut Axel qui, m’adressant pour la première fois la parole depuis des semaines, me fit revenir à la réalité.
_ Clotaire! Approche-toi!
J’obéis. Elle prit mon visage entre ses mains, douces et chaudes. Je plongeai mon regard dans le sien, et bien qu’elle ne puisse me voir, je me sentis troubler. Que m’arrivait-il? Serais-je en train de tomber amoureux? Non, ce n’était pas possible, si ça se trouve c’était la petite amie de Thomas! Et elle avait l’air de plaire aussi à Jérémy et surtout Axel …
_ Tu es exactement tel que je t’imaginais!
Je souris. Elle, qui n’avait pas encore retiré ses mains de mon visage, le sentit et me rendit mon sourire. Mon dieu ce qu’elle était belle …
Elle appela ensuite Jérémy et recommença son manège.
_ Toi aussi, je t’imaginais comme ça. Thomas m’a tellement parlé de vous …
Des regards échangés avec les autres me firent comprendre qu’ils pensaient comme moi : même si nous la connaissions à peine, elle nous plaisait déjà beaucoup.

Mais la question de son identité continuait à nous tarauder. Ce fut finalement Kathy qui se jeta à l’eau.
_ Dis moi, comment t’appelles-tu?
Apolline, sûrement tiraillée par la jalousie, ajouta :
_ Et qui es-tu par rapport à Thomas, tu sembles avoir été très proche de lui.
A nouveau, un sourire se glissa sur ses lèvres. Elle semblait vraiment heureuse de vivre. A voir son visage, il semblait évident qu’elle attendait cette question.
Alors, après un moment de silence elle lui répondit :
_ Je m’appelle Albane et je suis la petite sœur de Thomas.»

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
ghirlandaio
Vox Habitué
Vox Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 22
Localisation : Rhône-Alpes (38)
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 18:43

J'ai tout lue et j'aime beaucoup. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ghirlandaio.skyrock.com/
Ulysse girl1
Vox Habitué
Vox Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 703
Age : 27
Localisation : Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 20:05

J'ai tout lu aussi et même si c'est trés loin de mon univers et de l'univers de mes innombrables lectures eh bien je dois dire que l'histoire m'intrigue et que l'ecriture me donne envie de continuer c'est vraiment facile à lire et l'incipit est aussi déconcertante que celle de l'étranger de Camus ! Bref je suis une lectrice en générale trés exigente je ne poursuit rarement un livre si je m'ennuie sur les 2 premiéres pages et pourtant j'ai lu tes deux chapitre d'un trait ce qui m'a surprise puisque je n'aurais jamais était vers une telle histoire ! Enfin voila tout ça pour dire bravo et que jaime bien ton style et ton histoire est intriguante! [Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 20:11

Merci beaucoup à vous deux ^^

Ulysse girl => quel est ton style de lecture d'habitude?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
Ulysse girl1
Vox Habitué
Vox Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 703
Age : 27
Localisation : Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 20:20

moi je lis plutot du Fantastique comme eragon, harry potter, narnia... ! Tous ce qui m'enméne a des année lumiéres de la vrai vie mais je suis ouverte a toute sorte de lecture j'adore lire en faite ! En se monment je lis la serie A la croisée des monde j'ai pas trop accroché au premier p'être parceque j'avais vu le film mais les deux suivant sont absolument super!!
Revenir en haut Aller en bas
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 20:23

C'est exactement mon genre de livre aussi ^^ Autant au niveau de la lexture que de l'écriture.
Dans ce cas, je ne peux que te conseiller la trilogie de "La Moïra" d'Henri Loevenbruck, mon auteur fétiche ^^ Si tu aimes, il a écris une autre trilogie, "Gallica" qui est la suite de la première.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
Ulysse girl1
Vox Habitué
Vox Habitué
avatar

Féminin Nombre de messages : 703
Age : 27
Localisation : Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin
Date d'inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 20:29

Ben ecoute je vais allé voir ça, je suis en quête justement de nouvelle lecture en ce moment !!
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 21:54

Bon, je suis désolée, mais je n'ai pas le courage de tout lire...
Je me fatigue beaucoup.
Avant j'avais un logiciel qui me lisait les textes, mais je ne l'ai pas sur celui-là.
Je vais lire par petits bouts, et déjà le début me plait.
Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 4 Juil 2010 - 21:56

Pas de problèmes, ne te fatigue pas trop non plus les yeux ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 29 Aoû 2010 - 18:17

J'ai tout lu ( sur facebook xD).
C'est vraiment super, j'aime beaucoup.
Tu pourrais poster le chapitre 3 s'il te plait?
Enfin, si ça ne te pose pas problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 29 Aoû 2010 - 18:27

J'essaye de te faire ça demain soir mais là je viens de rentrer je suis trop crevée xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   Dim 29 Aoû 2010 - 18:31

Ok, je comprends ^^.
Reposes-toi bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma (très grande) passion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma (très grande) passion
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Très Grande Boucle
» ceinture cuir western passion neuve en taille 85
» Pas une grande marque mais une très bonne guitare.
» Mon métier, ma passion, mon avenir
» Octobre sera très Maiden (Paul & Blaze)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur Vox Angeli :: Espace détente :: Messages anciens (avant 2014) :: Vos passions-
Sauter vers: