AccueilAccueil  Site  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ? =)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: ? =)    Jeu 1 Juil 2010 - 22:15

Donc j'aime beaucoup écrire depuis euh... Vraiment toujours... Mais je reste une novice je préfère vous prévenir Wink Et je ne pense même pas que l'on peut appeler les écrits qui vont suivre des poèmes, ce sont plus des pensées mises en vrac ... ^^ Je vous met mes trois derniers écrits, créés durant le mois de juin. J'appelle à votre indulgence, ne vous attendez pas à des choses magnifiques... Merci de me lire (si vous allez jusqu'au bout =))




S’asseoir dans les cheveux de la terre à l’heure où le crépuscule et l’aube se confondent
Puis boire la sueur des nuages qui ne peuvent souffrir plus longtemps de voler à contrevent
Enfin croire que la durée d’une journée et d’une nuit peut se compter en secondes.
Et savoir le monde jusque dans notre âme, jusque dans nos silences amants.

Dieu ! Que la nature est belle lorsque, ployant sous la douleur la plus intense
Transparaît au travers d’elle une fierté des plus insolentes sous sa majesté
Alors, nous t’observons, rendons-nous coupable du crime dans sa transe.
Puis, elle nous regarde de haut, puisse notre admiration ne point l’offenser.

Nous sommes-nous donc rendus coupables ou bien complices ?
Qu’à cela ne tienne, viens donc avec moi pour gouter à la justice.
Avons-nous donc commis une bonne fois pour toutes l’irréparable ?
Souffrons la dite-humanité qui nous habite, viens, plaidons coupables.

Nature, tourne vers moi tes beaux iris incandescents de colère.
Immature humaine que je suis, accorde moi une piètre prière.
A celui auxquels tant d’humains ont voué et voueront leur vie.
Tandis qu’à l’instar de toi, lui n’a nul prouvé son harmonie.

Prête-moi ton cœur pour qu’à jamais je sache qui nous sommes.
Mon jugement ne peut être objectif, moulée dans mon espèce.
Moi je n’ai d’horizon que le pouvoir et la domination des hommes.
Ne verrais-je donc jamais plus loin que l’appât des billets et des pièces ?

La liberté d’autrui n’est que le commencement de leur perdition.
Serais-je donc assez courageuse pour oser leur faire obstacle ?
Les mensonges d’aujourd’hui ne pourront réclamer le pardon.
Et, nature, si ton âme se meurt je veux bien être ton réceptacle.

Qui donc devant tant de haine oserait encore parler d’amour ?
Alors qu’à chaque aubaine, l’humain écrase ses congénères ?
Qui donc réclame ainsi l’apocalypse du monde et de ses atours ?
Qu’il se dresse face au chaos, sentir le plaisir tiraillé sa chair.

Maudit soit à jamais l’homme qui ne sait pas voir la beauté.
Lorsque, mourante, elle tenta de lui insuffler sa volonté.
S’éprenant si négligemment du futile et de l’inutilité.
S’amourachant tragiquement de l’horreur et du laid.

Honni soit le jour où naquirent les premiers idiots.
Ceux par lesquels on voulut faire mourir l’art des mots.
Ceux qui, dépourvu d’intelligence, imposèrent la force.
L’esprit, cet arbre, dont ils voulurent arracher l’écorce.

On ne peut ici-bas aimer à la fois l’éternité et l’éphémérité
Paraît-il qu’il serait malsain ne serais-ce que d’y penser.
Alors, que ferez-vous lorsque j’aimerais la contradiction ?
Vos notices vous donnent-elles connaissance de mon utilisation ?

Serais-je démasquée un jour, à jamais parquée dans l’enclos des moutons ?
Quand découvrirez-vous que d’humain formaté je ne porte que le déguisement ?
Je suis entre ces mêmes barrières qui vous retiennent tous, cette aberration.
Sachez que l’esprit qui sait penser ne connaît ni limite ni conditionnement.

Descendez de vos piédestaux, lamentables joueurs, nous ne sommes plus vos pions.
Vous pouvez vous armer de beaux discours, je sais d’avance qu’il leur manquera l’émotion.
Humains ! Ô mes frères que je préférerais mille fois renier, voir disparaître, ou être morts.
Qu’importe vos remords puisqu’à la nature et à la liberté vous avez toujours fait du tort.

Rétablissons l’équilibre d’un monde brisé et tellement fragile.
Nature, à nulle autre pareille je te préfère de loin à l’évangile.
Pour eux tous qui croient œuvrer au nom de leur unique divinité.
Ne respectent aucun principe et croient qu’on leur pardonnera leurs péchés.

LILIUM.





Un deuxième...




Nous voici au bord du précipice, mon amour, coincés entre deux mondes.
Chaque instant est un supplice, Nous regardons les gens qui se dévergondent.
La société, malsaine, ne connait désormais plus que l’ultime régression
Face à nous s’élève le soleil, porteur de vie et suscitant des questions.

Le vide qui se dresse face à nos pieds ne connaît ni commencement ni fin.
Nous songeons ensemble à nous y engouffrer, pour oublier demain.
Notre chute interminable ne serait jamais couronnée de vie ou de mort.
Simplement de sombres pensées en imaginant notre triste sort.

Pourquoi donc tes yeux sont-ils noyés par les larmes, mon amour ?
N’acceptes-tu donc pas le destin de nos semblables, le non-retour ?
Et puis, prends ma main si l’envie t’en prend mais surtout ne la lâche plus
Nous irons découvrir ce que nul humain n’à découvert, par peur de l’inconnu.

Crois-moi, je sais ta peine et combien le chagrin et le désespoir t’envahissent
Lorsque, de la pierre au sol, l’humain ne pense qu’à en faire des édifices.
Lorsqu’il se met à adorer des dieux qu’il ne connait pas, qu’il ne verra jamais.
Lorsque qu’il n’œuvre que et uniquement pour son bonheur surfait.

Viens, partons ! Je crains que ce monde ne soit trop petit pour nous
Que ces gens qui nous ressemblent ne soient que des pions à genoux
Notre liberté effrayante pour ceux qui sont en laisse, et l’âme, suppliante
De ceux qui n’ont de cesse de répéter qu’ils vont agir séance tenante.

Nous irions si loin, si haut, là où la pensée n’a jamais été atteinte
Si beau, si pur, là où nos pulsions artistiques ne seront jamais restreintes
Et puis, des ailes nous pousseront, aspirant à des milliers d’utopies
Là où tout ne serait que merveille, là où l’art ne connait plus de répit.

Mon amour, ferme les yeux et imagine, avons-nous besoin de mourir ?
Pour qu’enfin la délivrance survienne, accéder au monde en devenir ?
Je ne crois pas que leurs œillères les mènent bien loin dans le futur
Nous n’aurons plus que l’art et l’harmonie en tant que couverture.

Puis-je laisser l’espoir titiller mon esprit, chatouiller mon corps
De doux frissons oscillant entre chaleur et froid, joie et remords.
Ne serions-nous pas là à murmurer nos pensées les plus intimes
Vivrons-nous dans un parfait bonheur, sans la douleur la plus infime ?

Mon amour, puisque tous les chemins mènent un jour à notre perte
Vivons, respirons, créons, doutons, rions, crions, dénonçons à outrance
Dans l’absolu, nous donnerons à la vie et au monde un véritable sens.
Pour qu’à jamais nos descendants abandonnent vos vies d’antan obsolètes.

LILIUM.



et un dernier...


C’est déjà l’aube, j’ai marché toute la nuit dans des rues qui portait votre nom
Me laisseriez-vous, monsieur, venir vous dire bonsoir puis implorer votre pardon ?
Je ne vous ai pas, il est vrai, parler des décadences et de l’être qui sut être immoral.
Puis de cette inaptitude à l’action qui, un beau jour, nous devint des plus fatales.

Il y a des oiseaux qui chantent au nom du soleil qui se lève, des chiens qui volent
Et des tas d’humains qui rampent parce qu’ils n’ont ni pieds ni bras, ici, au sol.
Dites-moi quels sont ces gens autour de nous qui se comportent si étrangement ?
Quels sont ces vers qui grouillent de part et d’autre de ce camembert puant ?

Donnez-moi du rêve si vous possédez le don, donnez-moi la sève de l’émotion.
Vivons d’art et d’eau fraîche, d’harmonie, de liberté et de folles contradictions.
Mais il est déjà l’heure d’aller visiter l’enfer, voulez-vous m’y accompagner ?
Bientôt le paradis nous sera grand ouvert, pourrions-nous aller y ramper ?

Monsieur, n’écorchez pas mes ailes je vous prie avec votre petit jus de citron
Je lui préfère la tronçonneuse, qui est plus brève et montre moins d’affection.
Pourrais-je caresser votre mâchoire et m’hydrater du jus de vos larmes acides ?
L’eau pourrait être préférentielle mais son ascension est tellement moins rapide.

Je vis dans une autre dimension, désirez-vous un guide pour effectuer la visite ?
Serais-ce l’inacceptation qui vous rend si aveugle ou bien votre conjonctivite ?
Bougez-donc vos quatre bras, expliquez-moi ces quelques gestes immobiles
Puis ce ciel si terre-à-terre, la joie si triste, le cri silencieux et cette dureté si fragile.

Venez avec moi, ramenez-donc de Tchernobyl quelques champignons hallucinogènes
Riez avec moi, troublez vos certitudes inacquises contre quelques remises de peine
Puisqu’ici n’est qu’une immense prison, puisqu’ici n’est qu’un profond superficiel
Voudriez-vous donc y mettre le feu puis nous échapper de par le noyau originel ?

Accordez-moi une faveur, Voulez-vous bien m’aider à creuser un peu le ciel ?
Prenons garde à ne pas tomber sous terre, à céder à nos envies compulsionnelles.
Et tous ces poissons qui volent à nos pieds, fiers de pouvoir encore nous éviter.
Tous ces hommes qui croient ramper dans le ciel quand ils ne sont que déchets.

Prenez bien garde à vous lorsque les sentiments qui se perdent ne sont que des aveux
Quand les larmes de la terre ne sont que celles des préjugés des gens malheureux
Puisque nul humain n’a jamais connu la réjouissance dans l’ultime souffrance
Ainsi les fables ont avoué n’avoir aucune morale jusque dans leur suffisance.

C’est déjà le crépuscule, toute la journée j’ai suffoqué dans votre monde
Me laisseriez-vous, monsieur, venir vous dire bonjour et égrener les secondes ?
Je ne vous ai pas, il est vrai, montrer les milles merveilles , les milles horreurs
Qui ont toujours peuplé ma dimension de par ses joies et ses mœurs.

Donnez-moi votre pied afin que je puisse vous emmener dans un pays merveilleux
Ne nous occupons plus des affaires des vers sans intérêt et soyons vétilleux
J’invoque la liberté de par mon nom, de tout mon être, de toute mon humanité.
Et si elle accepte, voudriez-vous, si je le souhaite, m’y accompagner ?


LILIUM.








Revenir en haut Aller en bas
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Ven 2 Juil 2010 - 13:18

Eh bah dis donc, tu es très douée!!
Bravo, je trouve ça très beau.
Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
Hedwige
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2479
Age : 24
Localisation : Pas loin de chez Etienne !
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Ven 2 Juil 2010 - 13:43

J'aime beaucoup tes poèmes : ils ont un rythme très agréable, le vocabulaire est recherché et ils sont très "beaux" sur le fond !
Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Ven 2 Juil 2010 - 14:04

Merci beaucoup Diana et Hedwige =)
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Ven 2 Juil 2010 - 14:44

De rien, tu es vraiment douée, et c'est vrai que le vocabulaire est recherché.
Continue! c'est très beau.
Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
ced'
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1352
Age : 47
Localisation : Lausanne, Suisse
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Ven 2 Juil 2010 - 19:12

Vraiment magnifique ces poèmes. Ils sont beaux et bien écrits. Je t'encourage aussi à continuer dans cette voie. Félicitations.

_________________


forum sur les pcsm-pccb
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pcsmpccb-forum.net
Neiluj
Vox Musicien
Vox Musicien
avatar

Masculin Nombre de messages : 1018
Age : 26
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Ven 2 Juil 2010 - 23:12

Et ben ! t'es vraiment douée pour l'écriture !
Je te tire mon chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Sam 3 Juil 2010 - 12:37

Merci encore Diana, je compte bien continuer car je ne peux faire autrement, écrire est un besoin viscéral =)
Et merci beaucoup Neiluj et Ced' ^^
Revenir en haut Aller en bas
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Sam 3 Juil 2010 - 13:19

J'aime beaucoup ce que tu fais aussi ^^

houlala5 a écrit:
je compte bien continuer car je ne peux faire autrement, écrire est un besoin viscéral =)

Écrivain moi-même également, je ne peux que totalement approuver ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Sam 3 Juil 2010 - 13:39

Merci Layelly, ton commentaire me fait d'autant plus plaisir que tu écris aussi =)
Revenir en haut Aller en bas
Marion
Vox Musicien
Vox Musicien
avatar

Féminin Nombre de messages : 1026
Age : 24
Localisation : ardennes
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Sam 3 Juil 2010 - 14:21

Bravo !! C'est vraiment bien écrit, continue comme ça !

(Je suis scotchée, jamais je pourrais écrire des choses comme ça moi ! Sad xD)
Revenir en haut Aller en bas
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Sam 3 Juil 2010 - 15:55

=) Merci
Revenir en haut Aller en bas
José
Vox Ultime
Vox Ultime


Masculin Nombre de messages : 2268
Age : 23
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Sam 3 Juil 2010 - 16:05

J'ai pas eu le courage de tout écrire, mais je suis d'accordavec les autres. Le vocabulaire est bien recherché et les poèmes sont très beaux.

Hedwige ==> Tu vas avoir une rivale lol!
Revenir en haut Aller en bas
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Sam 3 Juil 2010 - 23:55

Merci Wauquierj et non Hedwige n'aura pas de rivale =P je trouve qu'il n'y a pas de concurrence dans le domaine de l'écriture car chacun écrit pour dépeindre ses états d'âmes, ses convictions, ses idées, ses lubies, ses rêves, ses peurs, enfin TOUT. Et ce n'est qu'un monde de partage et non d'individualisme... On reste dans l'esprit d'une collectivité où chacun apporte sa pierre à un immense édifice artistique qui, ici, est nommé Ecriture...
Après c'est mon point de vue ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 4 Juil 2010 - 10:09

houlala5 a écrit:
Merci Wauquierj et non Hedwige n'aura pas de rivale =P je trouve qu'il n'y a pas de concurrence dans le domaine de l'écriture car chacun écrit pour dépeindre ses états d'âmes, ses convictions, ses idées, ses lubies, ses rêves, ses peurs, enfin TOUT. Et ce n'est qu'un monde de partage et non d'individualisme... On reste dans l'esprit d'une collectivité où chacun apporte sa pierre à un immense édifice artistique qui, ici, est nommé Ecriture...
Après c'est mon point de vue ^-^

Je suis parfaitement d'accord avec toi. Quand on écrit, ce sont nos propres pensées, nos envies, et là dessus, chacun est différent. A partir de là, il ne peut y avoir de concurrence entre écrivain. Surtout dans le domaine de la poésie, car chaque poème est unique et reflète la pensée de l'auteur. Après dans les romans, c'est plus complexe, car il y a des personnages et il peut y avoir de l'envie, voire de la jalousie, par rapport à d'autres auteurs plus expérimentés et qui eux sont publiés. Personnellement, je me suis arrêtée au stade de l'admiration ^^ Car même là, chaque personnage, chaque action sont différentes et il est inutile de comparer deux auteurs. Ou même deux livres du même auteur. Parce que chaque personnage est unique, et reflète un bout de la personnalité de celui qui la créer. C'est pour ça que je préfère tellement écrire des romans plutôt que des poèmes : chaque personnage, tu t'investis dedans, tu écris vraiment avec tes tripes, toutes les émotions qu'il ressent, tu les ressens aussi. Il m'est déjà arriver de pleurer en écrivant une scène et généralement, une fois que ton livre est terminé, tu te sens vide, triste, parce que tout ce que tu as pu "vivre" avec ton personnage est terminé ... jusqu'au livre suivant. C'est assez addictif en fait xD

Et puis je crois qu'Hedwige s'amuse juste à faire des petits poèmes pour l'anniversaire des membres, mais ce n'est pas une de ses passions, si?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 4 Juil 2010 - 10:14

Oui j'ai la même sensation que toi quand j'écris layelly =) On se sent vide mais, d'un autre côté, tellement plein d'emotions etc et oui c'est addictif, encore créer d'autres histoires, encore et toujours ^^
par contre moi mon grand délire c'est commencer des histoires que je ne finis jamais ! donc j'en ai au moins mais... pfiouuu ... des centaines ! aucune n'est terminée xD j'ai trop d'idées et je m'emmêle les pinceaux ^^
Par exemple tu commences une histoire tout à fait normale et le lendemain, alors que tu as écrit 20 à 30 pages de la première histoire.. Tu te dis "oh puis non tiens aujourd'hui j'ai envie d'une autre histoire" et tu fais un roman un peu tiré par les cheveux, totalement barré et irréaliste x)
Revenir en haut Aller en bas
Layelly
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1769
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 4 Juil 2010 - 11:26

Exactement ^^ J'étais comme toi au début, j'ai des centaines et des centaines d'histoires rangés dans mes tiroirs (d'ailleurs je manque de place, vivement que je m'installe dans mon appart' ^^).
Mais ce qui s'est passé, c'est qu'à mon arrivée en 2nd, je suis passé d'un collège privé à un lycée publique, résultat, j'avais des meilleures notes qu'en 3e. Je me suis reposée sur mes lauriers et j'ai pris l'habitude d'écrire pendant les cours. Du coup mes amies ont voulu lire ce que j'écrivais, et j'étais un peu obliger de continuer pour elle. Ça m'a appris, entre autre, à faire des plans, ce que je ne faisais pas du tout avant. Çà a été une bonne chose en fait, parce que, vu que je souhaiterais un jour publier mes livres, je n'aurais peut-être pas eu la volonté de les finir toute seule. Mais une fois qu'on a pris l'habitude ça va ^^
C'est juste que quand j'ai finis un roman, j'ai tellement d'histoires potentielles qui dorment dans mes tiroirs que je ne sais pas laquelle prendre ensuite xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voxangeli.forumactif.com
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 4 Juil 2010 - 12:00

xD je comprends, au pire c'est par période qu'on sélectionne "Tiens aujourd'hui j'ai le spleen, on va écrire quelque chose de mélancolique" ou autre =)
Revenir en haut Aller en bas
Hedwige
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2479
Age : 24
Localisation : Pas loin de chez Etienne !
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 4 Juil 2010 - 21:20

xD oh c'est gentil de me mettre au meme niveau que Calypso mais moi et mes poèmes microscopiques on ne fera jamais le poids mdrr !

Non en effet Layelly ce n'ets pas une passion, c'est juste comme ça pour rigoler ^^

Je suis d'accord avec vous : dans le domaine artistique, pas seulement l'écriture, il n'y a pas de concurrence puisque personne n'ets touché de la même façon par une oeuvre.
J'ai vu ça cette année d'ailleurs, pour ce cher bac xD, à partir du moment où une oeuvre parait au grand jour, elle n'est plus la propriété de l'auteur car chacun y entend ce qu'il souhaite.

Bref, même si le domaine de l'écriture n'est pas pour moi, j'admire tous ceux qui ont cette passion d'écrire !

Revenir en haut Aller en bas
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 4 Juil 2010 - 21:36

houlala5 a écrit:
Oui j'ai la même sensation que toi quand j'écris layelly =) On se sent vide mais, d'un autre côté, tellement plein d'emotions etc et oui c'est addictif, encore créer d'autres histoires, encore et toujours ^^
par contre moi mon grand délire c'est commencer des histoires que je ne finis jamais ! donc j'en ai au moins mais... pfiouuu ... des centaines ! aucune n'est terminée xD j'ai trop d'idées et je m'emmêle les pinceaux ^^
Par exemple tu commences une histoire tout à fait normale et le lendemain, alors que tu as écrit 20 à 30 pages de la première histoire.. Tu te dis "oh puis non tiens aujourd'hui j'ai envie d'une autre histoire" et tu fais un roman un peu tiré par les cheveux, totalement barré et irréaliste x)

xD, je suis comme ça moi aussi.
Là en ce moment j'écris une nouvelle histoire, que j'espère ne pas abandonner.
Moi aussi j'adore écrire, mais je suis plutôt roman que poèmes. Mais j'en écrit de temps en temps .

Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Lun 5 Juil 2010 - 11:36

J'aime beaucoup écrire des romans aussi mais souvent c'est plus quand je délire avec des amis je leur fais un bon petit roman à tendance gore lyrique (c'est comme cela que j'appelle ça ^^) ou à tendance cucu la praline (c'est fait exprès, je fais des stéréotypes, ça défoule =P)
Sinon généralement j'aime bien écrire dans le registre fantasy (genre elfe, fées etc ou carrément des mondes qui n'existent pas), j'aime aussi beaucoup écrire des romans à portée philosophique j'en ai un que je dois impérativement terminé ... Et j'aime beaucoup les thriller/gore/horreur j'en ai écrit pour rire mais j'aimerais bien en faire un sérieux un jour ^^
Revenir en haut Aller en bas
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 18 Juil 2010 - 11:42

J'ai fait deux nouveaux poèmes...

Je quitte les bras de Morphée mais le beau parleur que tu es profère de telles inepties
Je préférerais retourner m’y lover, avant que tu n’achèves le peu d’idéal qu’il me reste
Le sang qui goutte de mes lèvres me rappelle le goût des guerres du prétendu paradis
Je lève les yeux au ciel lorsque tu m’assènes le coup final, appuyant le tout de gestes.

Et chaque matin j’espère qu’en te regardant je ressentirais à nouveau des frissons
Mais je suis de glace lorsque tes lèvres se posent sur les miennes, nulle émotion
Mes épaules s’affaissent, je tâche de rester droite lorsque je n’aimerais que te fuir
Lorsque de tes mots je ne tire que des informations qui ne me font plus languir.

Chaque fois que tu abordes le sujet de l’engagement, instantanément je me pétrifie
Une boule dans la gorge, je souffre de ne pas pouvoir mentir face à tes yeux bleuis
Me comprendras-tu enfin si je te dis que cette nuit je suis devenue une autre ?
Ma perception des pronoms se résume à des singuliers, le nous résonne en faute

Mon indifférence pour toi me noue le cœur, la passion a déserté mon corps d’enfant
J’ai coupé mes longs cheveux, jalouse du vent qui pouvait les faire flotter avec lui
Et je sais, je sais mon amour, que jamais plus je ne ressentirais les humains sentiments
La tristesse se calque aux battements de mon cœur perdu, effrayé par autrui.

Pourquoi toute cette violence lorsque je déclare pour la première fois « je ne t’aime plus »
Ton visage déformé par la colère, tes nerfs qui se contractent, tes yeux me sont inconnus.
Frappe-moi si l’envie t’en prend, je suis objet, je deviens le défouloir qui peut tout subir.
Et prendre chaque sensation même si tout n’est que douleur, ne plus vouloir que ressentir

Ne parle plus, ne souille pas les mots ou même le silence, partons sans nous retourner
Heurte-moi, déchire-moi, je suis une poupée vaudou, aiguilles en mon âme déchirée.
Devrais-je écouter mon cœur déjà découvert vide quand il ne fait que sonner creux ?
Toi qui es l’unique amant qui me hait de ne plus donner de sens aux mots amoureux.

Est-ce que je mérite encore la vie quand dans mon esprit tous ces gens ne sont rien ?
Tout autour de moi, c’est un combat sans vie, c’est l’ombre de l’homme cartésien
Quand, à côté de moi, c’est la dissipation des passions oubliées que l’on enterre
Lorsque, en moi, c’est la fin de toutes ces émotions qui m’ont toujours été si chères.

Nul besoin de deuil, l’amour s’en va et revient comme bon lui semble, éternel capricieux.
S’il a choisit de ne plus m’habiter, il devait avoir en mon âme de mauvaises réminiscences
Ris, mon bel ange, quand tout cela n’est que superficiel, personne n’est vraiment heureux.
Un dernier regard pour que tout s’embrase et périsse dans le crépuscule aux senteurs d’encens…

Lilium.



Et voici le deuxième...

Assise devant ton miroir des siècles passés, admirant ton joli minois
Précise dans le choix de tes artifices, coiffure et manières d’autrefois.
Tu t’apprêtes méticuleusement, songeant à atteindre la perfection.
Tu te souris dans la glace et tu t’observes, relevant le menton.

Tes pommettes saillantes, tes grands yeux de biche aux cils immenses
Clairs comme la mer de Biarritz, semblable à deux grands papillons
Ta crinière de soleil tombe en cascade sur ton corps, sans offense.
Tes traits, si magnifiques et expressifs font toute ta prétention.

Si ton extrême beauté s’arrêtait ici, mais il faut voir ton corps !
Du haut de ton mètre soixante-quinze et ton quatre-vingt-cinq C.
Mensurations digne d’un mannequin, superbe taille marquée.
En te voyant, les autres femmes se rongent les ongles à mort.

Consciente de ta supériorité physique, tu te pavanes dans la rue
Tous les hommes se retournent sur ton passage, tu n’en as rien vu
Tu vas, insaisissable, libre comme l’air, cueillir ta propre jeunesse.
Un sourire figé, laconique, sur tes lèvres, attitude d’une altesse.

Jolie femme, as-tu réussi ta vie, tu es juge dans un cabinet de Paris.
Terreur de tous ceux qui comparaissent devant toi au tribunal
Juste dans tes décisions, d’un coup de marteau tu changes leurs vies.
Lourdes responsabilités, tu es la maitresse femme, la femme fatale.

Et, qu’en est-il de ta vie privée, nul mariage, tu n’as aucun enfant.
Peut-être un petit ami ? Tu secoues la tête, surtout pas d’engagement.
Tous ces hommes qui te courent après, tu n’en vois pas l’intérêt.
Ne sont-ils point idiot de s’attacher à ta personne et de s’en amouracher ?

Féline au crépuscule, tu marches tout droit vers un nouveau rendez-vous.
Les potins sur ton compte vont bon train, tu prends garde aux remous.
Il dépose un baiser sur ta main, souriant, t’offrant un bouquet de tulipes.
Tu vas encore une fois jouer la comédie, est-ce une routine ou un principe ?

Toute la soirée, tu vas l’écouter, hochant la tête ou souriant, riant parfois.
Perdu dans son amour aveugle pour toi, il voudra sur ton compte tout savoir.
Tu t’exécutes avec docilité et politesse, gardant un peu de distance toutefois.
Chaque fois qu’il tente de te toucher, tu te défiles habilement par devoir.

Au terme de l’entrevue, il essaie sans vergogne de t’arracher un baiser
Tes nerfs commencent à se contracter, tu en as bien plus qu’assez !
Sans plus de cérémonie, tu lui lances ses quatre vérités, sans précaution
Il te regarde, bouche bée, lorsque tu pars d’un pas trahissant tes émotions.

Tu appelles un taxi, Ô cruelle, qui à l’amour jamais ne donne de retour
Aurait-il dû, oubliant ses tulipes, t’offrir des milliers de roses arrachées ?
Puis, quelques roses dorées, symbole d’élégance et de cruauté ?
Le surplus d’énervement au creux du ventre, tu scrutes les alentours.

Colère et révolte se sont emparées de toi, te laissant choir, complice.
Tu joues avec leurs sentiments, merveilleuse et superbe manipulatrice.
Jamais aucun ne te plaît ni ne suscite en toi une quelconque attirance.
C’est pourquoi beaucoup de gens pensent voir en toi de l’arrogance.

Mais moi, je sais bien que sous tes airs de Grande Duchesse se cache
Une âme de petite fille que l’on a trop bercée d’histoires de princes charmants.
Il y a en ton cœur, je ne le crois que trop bien, un romantisme débordant.
Ton idéal est trop élevé, aucun de ces humains n’aura jamais son panache.

Non, ne pleure pas, Milady, tes larmes vont faire déborder les rivières.
Tes yeux brillent comme deux saphirs, moi je ne crois pas en ta cruauté.
Tu souffres de cette absence de sentiments en ton cœur devenu si austère.
Et ne point vouloir d’un engagement sans amour n’est pas un pêché.

Va, mon ange, mon irrésistible, ma magnifique, vole vers la douce liberté
Elle est une source de joie, de puissance et de vie qui ne t’abandonnera jamais
L’amour est un enfant dieu capricieux qui n’intervient pas dans toutes les vies
Cela n’est pas de ta faute si, de tous ceux qui existent, tu n’as pas été choisie.

LILIUM.



Revenir en haut Aller en bas
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 18 Juil 2010 - 14:16

Bravo, c'est magnifique!
J'aime beaucoup le premier.
Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
houlala5
Petit Vox
Petit Vox
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: ? =)    Dim 18 Juil 2010 - 18:25

Merci beaucoup Diana =)
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Vox Ultime
Vox Ultime
avatar

Féminin Nombre de messages : 2836
Age : 23
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: ? =)    Lun 19 Juil 2010 - 11:27

Merci à toi de nous faire part de tes écrits.
Revenir en haut Aller en bas
http://diana-16-05.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ? =)    

Revenir en haut Aller en bas
 
? =)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur Vox Angeli :: Espace détente :: Messages anciens (avant 2014) :: Vos passions-
Sauter vers: